Qui sommes-nous ?

Il était une fois deux passionnés d’escalade, Rémy et Olivier (qui ne se connaissaient pas encore). Ils décidèrent un jour de transmettre ce qu’ils aiment : la falaise. Ils commencèrent alors une formation : le DEJEPS Escalade en milieux naturels en 2015 à Vallon Pont d’Arc (Ardèche). Et là, ce fut la rencontre avec plein de personnes adorant le caillou. Deux d’entres elles sont Rémy et Olivier. L’aventure commença alors par de multiples journées en falaise à grimper ou à s’entraîner pour les secours. Puis, vinrent les journées grandes voies avec leur lot d’imprévus ! Enfin, les voyages-escalade : l’Espagne et la Jordanie l’année dernière.

 

Olivier

Grimpeur depuis tout petit, la passion n’a commencé vraiment que vers 18 ans lorsque j’ai pu prendre mon envol vers les falaises avec des amis.

Petit à petit, j’ai découvert la grande voie, le bloc, l’escalade sur coinceurs et je dois dire que j’ai tout aimé. Chaque pratique m’apporte un plaisir différent. Ce sont cependant les grandes parois qui me font rêver, souvent sur coinceurs et où l’on doit bivouaquer au cours de l’ascension.  J’aime aussi cette activité pour ses merveilleux à-côté : sa communauté de grimpeurs, les paysages, les endroits de nature découverts...

Mon amour pour l’escalade allié au plaisir de transmettre m’ont poussé, en 2015, à entrer en formation pour le DEJEPS Escalade et milieux naturels et j’encadre à présent en Ardèche.

 

Rémy

Simple petit crapahuteur dans mon enfance, ce n'est que vers 18 ans que j'ai mis des chaussons, tout d'abord dans une salle d'escalade à Paris, puis très vite titillé par l'envie de rocher, j'ai pu faire mes premières armes sur le rocher de Fontainebleau.

J'ai eu envie d'explorer des falaises de plus en plus hautes. Très vite j'ai découvert les grandes voies et les émotions qui vont avec: le goût de l'aventure mais aussi la peur !

Depuis j'ai fait du chemin, mais l’implication du mental dans la pratique de l’escalade est une dimension que je cultive encore et que j’ai à coeur de transmettre.  

Chemin faisant c'est devenu pour moi une évidence : je voulais devenir moniteur d'escalade. C'est pourquoi j'ai passé la formation en 2015.

Mon envie d’explorer la dimension mentale dans ma pratique professionnelle et dans mon quotidien, m’a amené à commencer une formation en hypnose en 2018. Je suis aujourd’hui mieux armé pour aider les personnes que j’encadre à vivre leurs émotions en escalade.

Je suis aujourd’hui un moniteur d’escalade heureux de faire découvrir l’escalade sous toutes ses formes et toutes ses sensations !